lundi 27 octobre 2014

pouvoir-des-mots

Paulhan, encore : 

"Car l'expérience la plus simple nous apprend que là où est le pouvoir, les mots passent invisibles ; et là où apparaissent les mots, il n'y a plus de pouvoir."

Jean Paulhan, Les Fleurs de Tarbes (1941), Oeuvres Complètes, Gallimard, III, 6. "Au défaut de la Terreur", p. 162.