mardi 28 janvier 2014

Etienne Dolet (1509-1546)

Poète, imprimeur, traducteur, accusé d'athéisme et brûlé avec ses livres place Maubert.

"Dolet à peine âgé de trente ans, mais qui en portait quarante avec sa calvitie précoce, son vaste front labouré de rides, sa pâleur bilieuse, ses sourcils et broussailles, sa courte veste arrêtée au dessus des reins ; séduisant avec cela, brutal et sensible, ivre d'orgueil et fou de musique, remarquable nageur, prompt spadassin, une force de la nature, mais mal réglée et déconcertante dans ses effets. Tel celui que Copley Christie nommait le Martyr de la Renaissance et Boulmier le martyr de la pensée libre ; d'abord et avant tout, sans doute, le Martyr d'Etienne Dolet lui-même".
Lucien Febvre, Le problème de l'incroyance au XVIème siècle [1942], Albin Michel, 2003, p. 56.

Une statue sera élevée en 1889 à l'endroit même de son supplice puis fondue en 1942 pendant l'occupation. Seuls demeurent : quelques clichés d'Eugène Atget.





"Si je dis que la statue d'Etienne Dolet, place Maubert, m'a toujours tout ensemble attiré et causé un insupportable malaise..."
André Breton, Nadja [1928], [1964], Gallimard, 1998, p. 24.